Les bienfaits de la Massothérapie équine

Sans effets secondaires dommageables pour l’organisme, la physio-massothérapie (thérapie de libération fonctionnelle et musculaire) est bénéfique à tous les équidés quels que soient leurs âges, races ou disciplines.

Elle est particulièrement recommandée dans les cas de douleurs dorsales, raideurs articulaires, dissymétrie, pathologies chroniques, manque de fluidité et d'équilibre où elle permet d'apporter des réponses efficaces, du soulagement, une optimisation physique et de favoriser le retour à un équilibre durable.

A la fois préventifs et curatifs, ses domaines d’application sont vastes, puisqu’ils agissent dans tout le corps, à différents niveaux.

 

Voici une liste non exhaustive des principaux bienfaits du massage sur le cheval :

 

  • Décontraction musculaire profonde
  • Dissipation des tensions, raideurs, douleurs dues aux contractures, crampes et courbatures (entre autres).
  • Soulagement des noeuds nerveux et musculaires
  • Amélioration du tonus musculaire et des capacités des muscles à l'effort (plus de mouvement et d'amplitude).
  • Amélioration de la locomotion et de la mobilité musculo-squelettique en libérant les tensions profondes.
  • Relâchement du système nerveux.
  • Permet d'étirer et échauffer les fibres musculaires afin de leur donner plus de souplesse.
  • Permet le drainage du corps et active l'élimination des toxines présentes dans l'organisme.
  • Préparation musculaire à l'effort permettant de réduire les risques de blessures et myosites (coups de sang).
  • Permet une bonne récupération musculaire après l'effort pour régénérer le mental et le physique.
  • Stimulation de la circulation sanguine et du drainage lymphatique
  • Libération des fonctions respiratoires (grâce à la détente des muscles qui entourent la cage thoracique).
  • Redonne mobilité, fluidité, souplesse et liberté de mouvement dans tout le corps.
  • Relaxation profonde, intéressante pour les chevaux stressés ou anxieux notamment (chevaux "tiqueurs") grâce à la libération d'endorphines pendant le massage.
  • Permet d'apporter du confort aux chevaux souffrant d'arthrose en redonnant de la souplesse et fluidité dans le jeu articulaire.
  • Amélioration du contact, de la confiance et de l'acceptation du toucher pour des chevaux sensibles, difficiles ou "traumatisés" par l'humain par des techniques douces, la libération d'endorphines pour reconnecter le cheval à des sensations positives dans son corps.

A chaque cheval son massage !

Pour le cheval athlète de sport et compétition :

Entretenir et soutenir la musculature (en préparation de la saison ou d'une épreuve) et aider à la récupération après l'effort - entretenir la souplesse, la mobilité et le tonus musculaire - soulager les tensions, douleurs et contractures musculaires - activer la circulation sanguine - apporter une détente mentale importante pour le moral - permettre au corps de drainer et éliminer les toxines régulièrement.

 

Pour le jeune cheval avant ou pendant son débourrage :

Préparer à juste la musculature du jeune cheval à porter le poids du cavalier et au futur travail gymnastique monté - accompagner les débuts pour déceler et prévenir les tensions et douleurs pouvant s'installer (courbatures, mauvaises postures, compensations, etc) et vérifier que les crispations ou la selle ne créent pas de points de tensions ou de blocages - prendre un bon départ, dans le bon sens et prévenir plutôt que guérir - accompagner la musculature et le corps du poulain/jeune cheval dans une croissance harmonieuse et équilibrée, en le libérant des raideurs et dissymétries de croissance qui sont bien souvent inévitables.

 

Pour le cheval âgé/retraité :

Redonner du confort, de la souplesse et de la mobilité dans le corps - activer et faciliter la circulation sanguine - soutenir le système digestif et tonifier la musculature en douceur - apporter du confort aux chevaux souffrants d'arthrose.

Pour entretenir le cheval et le garder en bon état physique, ainsi que pour soutenir son moral et lui offrir du bien-être en dissipant les raideurs. Le massage va permettre de drainer le corps, tonifier l'organisme et aider à l'élimination des toxines, ce qui est essentiel pour la santé du cheval âgé.

C'est également une activité à partager avec le cheval à la retraite qui ne travaille plus/presque plus.

 

Pour les chevaux de loisirs - travail modéré à soutenu :

En action préventive, de détente et dans une optique de bien-être, relâchement et décontraction musculaire profonde.

Une musculature bien entretenue permettra au cheval de conserver une bonne locomotion malgré les contraintes, et de rester ainsi souple, disponible et détendu.

Les chevaux de loisirs sont plus fréquemment travaillés en fonction de l'emploi du temps du cavalier/de la météo, de facteurs fluctuants, ils ont ainsi un rythme d'activités moins régulier et "cadré" que les chevaux de sport. Ils peuvent enchainer une période de repos/travail très léger, avec une grosse randonnée, une grosse séance par exemple.

La musculature et le corps du cheval sont ainsi fortement sollicités, et le massage permettra au cheval de mieux récupérer et d'être plus disponible aux activités qui lui sont demandées tout en évitant d'accumuler tensions et douleurs.


Pour travailler sur de petits problèmes relationnels ou de manipulation quotidienne (améliorer le contact et l'acceptation du toucher), offrir un moment agréable et relaxant au cheval.

 

Rééducation pour chevaux en convalescence :

Après une blessure, un accident, un choc, ou pour soutenir et aider au traitement de diverses pathologies et problématiques une cure de massages/physio pourra être très bénéfique et apporter une aide significative dans la guérison et la remise en forme du cheval.
Le massage va permettre d'aider le cheval à conserver une musculature souple et va lui redonner du mouvement, de la fluidité et lutter contre la perte musculaire liée à l'inactivité (par exemple pour les chevaux amenés à passer de longues périodes au box). Cela va permettre de travailler sur les compensations mises en place également pour éviter que le corps ne se remplissent de tensions.

L'organisme pourra se débarrasser des toxines en les éliminant régulièrement. Une rééducation va pouvoir être mise en place, pour accompagner le cheval dans sa guérison et solliciter peu à peu les zones du corps ayant été blessées et ralenties.

La circulation sanguine est activée de manière globale et/ou ciblée sur les zones spécifiques, le corps peut guérir plus facilement.

 

 

Nous constatons une amélioration dans de nombreux cas très variés tels que : entorses, tendinites, soucis respiratoires, nervosité interne et tensions liées à la dermite, conséquences de la PSSM, sarcoïdes, contractures dans la mâchoire, hanche coulée, hunter bump, etc...

 


Quand faire masser son cheval ? Quelques signes à repérer :

 

Il est irrégulier/dissymétrique dans le travail (plus à l'aise à une main qu'à l'autre par exemple)

Il a des difficultés à s'incurver, se mettre en main, galoper à main droite ou gauche

Il est raide ou réticent au travail

Il a du mal à allonger, sauter, ou présente des mouvements limités

Il a une foulée irrégulière

Il réagit fort (gène, agressivité) lorsqu'on le selle, le sangle, lui met le filet

 

Cheval tendu, stressé, nerveux ou anxieux

Cheval ayant tendance à tiquer/sujet aux coliques, aux ulcères...

Cheval souffrant d'arthrose

Cheval qui ne se tient pas droit/carré

Cheval distant, montrant des craintes au toucher, n'aimant pas le contact, manquant de confiance

Cheval courbaturé ou fatigué après un gros effort (randonnée, compétition...)

Cheval ayant vécu un gros stress, un traumatisme, une peur violente

Cheval présentant des tensions/des contractures

 

Ou tout simplement pour offrir un moment de détente profonde à votre cheval et lui faire ce cadeau de bien-être et de confort.

En quête de décontraction et d'équilibre...